Le vendredi fou et le cyber lundi arrivent à grands pas! Certains d’entre vous élaborent plans et stratégies publicitaires depuis juillet tandis que d’autres viennent à peine de réaliser que l’Halloween est derrière eux et QU’IL NE RESTE QUE QUATRE SEMAINES avant ces deux journées de pure folie! Certains d’entre vous se sont préparés en participant à notre webinaire ou en lisant nos astuces au sujet du vendredi fou et du cyber lundi tandis que d’autres viennent tout juste de googler « date vendredi fou 2019 ». Que vous fassiez partie du premier ou du second groupe, il est maintenant temps de vous concentrer sur la période la plus faste après le vendredi fou et le cyber lundi – le magasinage des fêtes – et sur la façon dont vous pouvez poursuivre sur votre lancée pendant tout le mois de décembre.

En plus de connaître son lot de planètes rétrogrades, 2019 est aussi l’une de ces années où le vendredi fou et le cyber lundi tombent beaucoup trop près du début de la saison des achats de Noël (guides d’idées-cadeaux, listes de souhaits, lait de poule et dépenses des fêtes). Et alors? En fait, la dernière fois que cette situation s’est produite (en 2014), un nombre tellement élevé de consommateurs ont profité du vendredi fou et particulièrement du cyber lundi pour effectuer leurs achats des fêtes que les revenus et les marges brutes pour le mois de décembre ont pris un coup beaucoup plus dur qu’anticipé.

Cela dit, il faut maintenant faire en sorte que le cyber lundi ne gâche pas Noël! Voici trois astuces pour que votre mois de décembre demeure l’un des mois les plus prospères de votre année.

1. Remarketing/reciblage

Le vendredi fou et le cyber lundi s’apparentent à une course infernale, mais ils peuvent entraîner quelques avantages accessoires après coup. Tout d’abord, votre site Web connaîtra probablement un achalandage record pendant cette période : voilà une belle occasion de prospection pour tout le mois de décembre. Ensuite, vos utilisateurs n’ont pas tous conclu leur transaction ou ont éprouvé quelconque mécontentement pendant le processus d’achat, ce qui vous donne la chance d’excéder leurs attentes lors de leur prochaine visite (et de faire un revenu supérieur).

Réseau display : qu’il s’agisse d’annonces d’abandon de navigation ou de panier, assurez-vous simplement d’inclure un incitatif pour un meilleur taux de conversion. De plus, advenant le cas où ces messages publicitaires ne sont pas dynamiques, tentez d’utiliser une image de votre produit le plus cherché/acheté selon les résultats obtenus grâce à Google Analytics (et assurez-vous que ce produit soit toujours disponible).

Marketing de la recherche et paiement au clic (SEM and PPC): pour tirer profit des visites post vendredi fou et cyber lundi en décembre, utilisez AdWords intelligemment et ciblez les clients qui étaient très avancés dans leur processus d’achat (plutôt que de tenter d’attirer les utilisateurs ayant un intérêt moindre). Les publicités des listes de produits Google sont une option efficace : placement génial, vignettes cliquables et relance les mêmes produits qui intéressaient les visiteurs non convertis.

Marketing sur les médias sociaux : n’oubliez pas d’exploiter les publicités commanditées et payées sur Facebook, Instagram, YouTube et LinkedIn. Souvent moins coûteuses qu’anticipées, ces publicités vous permettent aussi de relancer une liste précise de produits (ou d’élargir votre portée en fonction des paramètres de l’application native).

Clavardage et appels de service : vos agents de service à la clientèle ont survécu à l’apocalypse! Maintenant que la tempête est passée, pourquoi ne pas leur demander de faire preuve de courtoisie et d’effectuer des suivis téléphoniques ou d’ouvrir des fenêtres de clavardage? Assurez-vous que Karen est satisfaite de son chandail orange ou que Jane a bien reçu sa livraison en 3 jours. Il s’agit non seulement d’une occasion de surprendre et de satisfaire vos clients, mais aussi de mousser vos ventes ou d’encourager la vente croisée. Pensez à cette tactique comme une nouvelle forme de relance marketing que vos agents peuvent effectuer lors des périodes creuses.

Courriels : les courriels d’abandon de panier devraient être un peu plus insistants après le vendredi fou et le cyber lundi et comprendre des incitatifs supplémentaires ou du contenu faisant précisément allusion à cette période démente. Pensez à mettre le contenu de ce courriel à jour et à modifier les règles d’automatisation ou même à ajouter des courriels à la séquence de sorte que ce soit vous et non vos concurrents qui concluez la vente.

Marketing par messagerie texte et notification poussée : si vous avez le numéro de téléphone d’un client dans votre base de données ou que vous avez recueilli de nouveaux numéros mobiles lors du vendredi fou et du cyber lundi, utilisez-les pour induire un comportement d’achat. Après tout, c’est le plus joyeux temps de l’année! De plus, si vous avez une application mobile (app) , reciblez les clients qui ont laissé un article dans leur panier : ils pourraient l’avoir oublié dans le tourbillon. Ça vaut le coup d’essayer.


2. Lancement hâtif des guides d’idées-cadeaux et des listes de souhaits

Règle générale, les détaillants préfèrent attendre la première semaine de décembre pour lancer leurs guides d’idées-cadeaux. Cette année, pourquoi ne pas profiter de l’achalandage supplémentaire créé par le vendredi fou et le cyber lundi pour diriger les utilisateurs vers l’une vos superbes pages inspirantes des fêtes ? De plus, en préparant ce contenu pour la mi-novembre, vous pourriez apparaître dans davantage de recherches du vendredi fou et du cyber lundi et plus tard procéder à une relance marketing comme précédemment expliquée. À vrai dire, attendre pour inaugurer ce contenu dans l’espoir que les clients retourneront sur vos pages de renvoi pendant la première semaine de décembre s’avère risqué. Il vaut mieux sortir le chat du sac plus tôt et trouver d’autre contenu à recycler pendant le mois de décembre.


3. Faites-les revenir!

Cette tactique peut paraître préhistorique, mais si vous donnez à vos clients une raison de revenir dans votre boutique (une carte-cadeau par exemple), il y a des chances qu’ils ne laissent pas cet argent dormir dans leur portefeuille. Fixez des dates précises pour utiliser votre coupon de retour ou votre carte-cadeau – à l’intérieur des 2 ou 3 semaines suivantes, avant les soldes d’Après-Noël –, l’objectif étant d’enregistrer une vente additionnelle (pas de sélection, on achète tout!).

En conclusion, nous savons tous que le dernier trimestre est l’un des plus fastes de l’année pour les détaillants – ça passe ou ça casse! Les entreprises doivent planifier leurs stratégies promotionnelles en fonction du vendredi fou, du cyber lundi, du magasinage des fêtes et des soldes d’Après-Noël. Si vous êtes en mesure de tirer profit de chacune des 8 semaines de ventes comprises entre novembre et la fin de l’année, vous n’avez plus besoin d’espérer un miracle de Noël!

Faites-nous part de vos commentaires et rendez-vous tout en bas de cette page pour vous abonner à notre infolettre et ne rater aucun billet comme celui-ci.

Partagez l'article :

Ressources qui pourraient vous intéresser

Rien trouvé.